Contactez-nous 021 601 89 09 | 079 824 66 41

Les badges, une longue tradition Américaines.

Aux Etats-Unis, pas de campagne politique sans voir apparaitre plusieurs collections de badges à messages militants.


Ce 9 novembre 2016 restera un évènement majeur dans le monde politique, contre toute attente, Donald Trump devient le 45ème président des Etats-Unis.

L’occasion pour nous de parler de « buttons », le terme anglophone qui désigne les badges.

Il existe diverses façons pour un partisan de montrer son engagement envers un candidat, et une des façons les plus anciennes et les plus populaires d’exprimer la fierté politique est de porter sur soit un badge de campagne.

De George Washington à Donald Trump

Les « buttons » font partie de la culture des élections depuis la première inauguration présidentielle des États-Unis en 1789, lorsque les broches métalliques portant l’expression «Longue vie au président» ont été portés par les partisans de George Washington.

first-button-george_washington-president
A cette époque, le « button » ressemblait plutôt à une pièce en cuivre, frappées de slogans, initiales et sigles

La production de masse

C’est en 1896 que le badge tel que l’on connait aujourd’hui est né. A cette époque la société Whitehead & Hoag invente un nouveau procédé de production qui va démocratiser l’utilisation des badges dans les campagnes électorales.
Ce nouveau procédé de production a permis de réduire considérablement le prix de revient des badges, ainsi les candidats pouvaient se permettre de les distribuer largement et de les utiliser comme de véritables outils de campagne et de propagande.

Le badge, objet de collection

Certains collectionneurs se sont intéresses au phénomène et il est pas rare de voir certain de ces badges se revendre sur des sites spécialisés pour plusieurs centaines de milliers de dollars.

Plusieurs millions de badges ont été distribués

Badges-election-americaine-2016
Badges pour l’élection américaine 2016, Donald Trump Président, Hillary Clinton en prison.

Aujourd’hui on estime que depuis le début des primaires et jusqu’au résultat final de cette nuit, ce sont plusieurs millions de badges qui ont été distribués par les différents supporters de chaque camps. Un petit tour sur les réseaux sociaux avec le #campaignbuttons et vous vous rendrez compte de l’engouement des américains pour le très populaire « buttons ».

Les badges dans l’ère du temps

Alors qu’au départ rien ne prédisait que cette petite surface de quelques centimètre carré allait devenir un objet incontournable, le badge n’a cessé de se développer au fil des siècles. Séduisant et très tendance, il est devenu incontournable et permet de faire passer des messages claires et percutants à un très large public.